Trouver des clients

Lorsque l’on a clarifié son offre de produits ou de service, il faut identifier des clients, leur faire connaître son offre et emporter des marchés ou des missions.

Utiliser les différents canaux de prospection:

- le réseau

- le bouche à oreille

- les prescripteurs

- la prospection commerciale

- la Publicité

Peut-on réussir quand on n'a pas la fibre commerciale?

N’est pas commercial qui veut. Certains se sentent à l’aise dans la démarche, d’autres n’y ont jamais été confrontés, sauf, le cas échéant, dans le cadre d’une recherche d’emploi. Ils s’y sentent mal habiles, anxieux. Il n’est pas rare que ce soit sur ce terrain que les plus belles velléités de développer son propre emploi échouent finalement.

En effet il y a peu de chances qu’un télétravailleur réussisse à développer son activité de manière indépendante s’il ne compte, en matière d'effort commercial, que sur les e-mails, les courriers ou la publicité.

Quand le télétravailleur ne peut s’appuyer sur un réseau constitué et qu’il rechigne à le développer ou le solliciter ; quand il est paralysé à l’idée de prendre son téléphone pour faire de la prospection à froid (contact de prospects inconnus. L’exercice est en effet très difficile, même pour les professionnels, a fortiori dans une langue étrangère), il est probable que le succès commercial sera au mieux mitigé.

Mais pourquoi s’imposer d’aller au plus difficile quand on peut l’éviter? Le télétravailleur indépendant a déjà bien des choses à apprendre dans les nouvelles manières de travailler pour ne pas consacrer trop de temps à ce qu’il sait le moins faire et qu’il sera toujours tenté d’éviter.

Il vaut mieux au contraire laisser le soin de l’exercice à ceux qui savent le mieux le faire. Si le télétravailleur ne se sent pas la capacité de trouver lui-même des clients, il peut se positionner comme sous traitant de cabinets du secteur. Il peut aussi travailler en réseau, entretenir le lien avec les prescripteurs, s’associer avec d’autres …