Marché local

S’il vous est possible de choisir, identifiez non seulement les pays dans lesquels vous avez envie de vivre mais aussi ceux dans lesquels vous aurez des chances de trouver un emploi. Si vous partez en famille, n’oubliez pas de prendre en compte le cadre de vie pour la famille et surtout les possibilités d’emploi pour votre conjoint.

Si le choix du pays est déjà fait , concentrez-vous sur ce qu’il est possible d’y faire et mieux encore sur les opportunités particulières qu’il vous offre.

► ai-je ou non le droit de travailler sur place, à quelles conditions, et dans quels types d’activité?

Hors le cas de l’Union Européenne qui donne aux citoyens des pays membres le droit de circuler, travailler et entreprendre librement sur tout le territoire de l’union, le travail à l’étranger est la plupart du temps subordonné à l’obtention d’un visa et/ou d’un permis de travail. S’il est toujours possible d’arriver dans un pays avec un visa de tourisme, d’y rechercher un emploi sur place, puis d’effectuer les démarches d’obtention des autorisations idoines, ce n’est certainement pas le moyen le plus confortable. Lorsqu’on est dans la position du conjoint, le visa octroyé en qualité « d’accompagnant » ne vaut pas autorisation de travailler et nécessitera, quand cela est possible de réaliser des démarches complémentaires. Par ailleurs certaines professions sont règlementées. Leur accès dans le pays d’accueil peut-être réservé à des nationaux, ouvert sur concours et/ou conditionné par la réalisation d’un cursus déterminé. Enfin, la localisation géographique peut-être un obstacle dont il faut d’emblée tenir compte. Si, en tant que conjoint d’expatrié, vous êtes installés dans une base vie en plein désert, il vous sera certainement difficile d’y trouver facilement un emploi dans votre domaine d’expertise.

► quelle est ma maîtrise de la langue de travail du pays?

Si vous projetez de travailler dans un pays dont la langue de travail (qui peut être l’anglais) est différente de votre langue maternelle, il est important de vous assurer que votre maîtrise de cette langue de travail est suffisante. Dans l’hypothèse inverse, il faudra soit cibler sa recherche sur les secteurs dans lesquels cela ne sera pas un handicap, soit faire l’effort d’apprendre la langue ou de se perfectionner dans son usage professionnel avant d’aller plus loin.

► quels sont les secteurs porteurs où les opportunités d’emploi sont les plus nombreuses?

Dans l’idéal, votre domaine d’expertise correspond précisément à l’un de ces secteurs porteurs. Vos recherches auront de bonnes chances d’aboutir. Vous pourrez à la fois rester dans votre domaine de spécialité et envisager des opportunités de développement dans un contexte facilitateur.

Dans les autres cas, cela permettra d’identifier les secteurs vers lesquels vous pourrez vous tourner si vous envisagez de sortir de votre spécialité ou si cette dernière est indéterminée. Ceux qui sont partis travailler à l’étranger le cite souvent comme le sésame absolu : il faut être capable de prendre les emplois là où ils sont ; ne pas hésiter à démarrer dans un emploi qu’on n’aurait peut-être pas accepté dans son pays d’origine mais qui, à l’étranger, sera l’occasion de mettre le pied à l’étrier, de nouer des contacts et développer sa communication, pour rebondir ensuite vers autre chose.

► quel est l’avantage exclusif que je présente, du fait de mon profil et de ma résidence à l'étranger?

C’est la bonne nouvelle. En plus de vos qualités habituelles, celles que vous mettiez spontanément en avant dans votre pays d’origine, vous êtes riche, dans le pays d’accueil, de tout ce qui, sur place, constitue une rareté : votre langue maternelle ; votre connaissance du contexte culturel, économique, politique de votre pays ; vos passions … Le repérage de cet avantage exclusif peut ouvrir un champ considérable d’opportunités, dans le droit fil de votre carrière professionnelle ou dans des contextes différents voire complètement transformés.

 Quelques exemples :

  • Un journaliste français basé en Russie, devenu Directeur Marketing d’une grande société de cosmétiques.
  • Un ingénieur français devenu présentateur du journal télévisé en français en Arabie Saoudite.
  • Une spécialiste du Marketing suédoise, devenue coach et formatrice interculturelle en France.

Copyright © Equipaje 2012 - Tous droits réservés | Conditions d'utilisation | Liens | RSS  | Web Design fewStones