Votre CV en 5 étapes

Etape incontournable de la  recherche d’emploi : la réalisation  du CV. Comment s’y prendre ? Quelles sont les spécificités locales ? Ce qui apparaît fastidieux peut être aussi un exercice plaisant et utile, qui clarifiera vos idées et mettra en évidence les points forts de votre parcours. Visite guidée en 5 étapes de l’art de réaliser un CV efficace.

1ère étape : se lancer. 

Ouvrez une page Word ou prenez une feuille de papier.Commencez par indiquer en quelques mots l’emploi que vous recherchez. Ne vous préoccupez pas pour le moment de la formulation. Si vous avez plusieurs projets, notez les. Il sera temps, plus tard, d’affiner la rédaction et, le cas échéant, de réaliser non pas un seul mais plusieurs CV, adaptés à chacun de vos objectifs.

Si vous avez du mal à préciser votre projet, vous pouvez feuilleter les offres d’emploi sur internet ou dans les journaux. Vous pouvez aussi rechercher des descriptions d’emploi, par exemple sur le site de l’ANPE : répertoire des emplois et des compétences. Si vous n’arrivez pas à clarifier votre projet, laissez cette étape de coté. Peut-être l’inventaire des étapes de votre parcours professionnel vous aidera-t-il à mieux cerner ce que vous vous sentez capable de faire et surtout ce que vous voulez faire. Si c’est la page blanche à ce stade, il serait probablement utile de procéder de manière méthodique en faisant un bilan approfondi de votre parcours. En tout état de cause, sachez que cette clarification est incontournable et que votre CV ne trouvera sa force qu’à partir du moment ou vous saurez l’orienter vers votre objectif.

2ème étape : jeter les idées sur le papier.

Faites la liste de vos formations en indiquant les dates, l’établissement fréquenté et le diplôme obtenu. Rappelez-vous que vous êtes à l’étranger et que les diplômes et universités françaises ne sont pas nécessairement connus. Evitez les mentions réservées aux initiées. Indiquez l’équivalence de vos diplômes quand vous la connaissez, sinon donnez le titre en français. Faites ensuite la liste de vos expériences, de la plus récente vers la plus ancienne. Indiquez clairement la date de chacun de vos emplois, le nom de votre employeur et les responsabilités que vous avez exercées. Ne rédigez pas à ce stade. Listez simplement les éléments les uns après les autres. Etablissez une liste de vos compétences par mots clés que vous pourrez faire apparaître dans la partie haute du CV, juste après votre projet professionnel. Concentrez-vous sur les compétences d’ordre technique comme « gestion de projet » plutôt que sur les compétences dites « soft » telles que « grand travailleur ». Veillez à ce que ces mots clés renvoient à des aspects concrets et soient bien ceux en usage dans votre profession. Ils doivent permettre à un employeur ou à un logiciel de traitement des candidatures de valider d’emblée que vous avez les compétences clés correspondant au profil recherché. Parlez de vos hobbies, des activités que vous avez en dehors du contexte professionnel si cela fait du sens par rapport à l’objectif que vous recherchez. On peut en effet avoir développer, en dehors du champs professionnel, des compétences intéressantes pour son projet futur. Veillez cependant à être sélectif et surtout spécifique : si vous souhaitez indiquer que vous aimez le cinéma, indiquez en quoi cette passion est particulière et les réalisations ou compétences que vous avez développées grâce à elle.

3ème étape : Trier, organiser, reformuler.

Reprenez la présentation de vos formations, expériences, compétences et activités extra- professionnelles. Ne retenez que celles qui sont utiles et qui supportent effectivement votre projet professionnel. On peut privilégier une présentation chronologique, ou thématique. Faites les choix de présentation qui sont les mieux adaptés : si votre dernière expérience est la plus pertinente, gardez la présentation inverse à la chronologie. S’il s’avère que cette dernière n’est pas en relation avec ce que vous souhaitez faire, privilégiez une présentation thématique, qui mettra en avant les expériences les plus utiles. Reprenez la formulation de vos expériences avec le souci constant de la précision et de la clarté : des phrases courtes, pas de jargon ni d’abréviation. Attachez vous a présenter les choses en termes de réalisation plutôt qu’en termes de responsabilité: « lancement d’un journal interne mensuel », de préférence à « responsabilité éditoriale ». Soyez concret et donnez des éléments de quantification chaque fois que possible : « management d’une équipe multiculturelle de 10 ingénieurs » plutôt que « management d’équipe ».

Sachez que vous êtes absolument autorisé à choisir, parmi vos expériences et activités celles qui vous semblent le mieux supporter votre projet et dont vous avez envie de parler. Non seulement vous n’êtes pas obligé de tout dire, mais vous devez au contraire être concis pour que les informations clés ressortent de manière évidente.

4ème étape : mettre en forme.

Le CV est présenté sur 2 pages. La structure des paragraphes peut être variable. Les choix en la matière doivent être faits en fonction de ce qui est le plus cohérent avec l’emploi recherché. La forme la plus classique consiste à indiquer, dans l’ordre, vos coordonnées de contact, votre objectif professionnel, la liste de vos compétences clés, vos expériences professionnelles, vos formations et enfin vos activités extra- professionnelles. Vous pouvez aussi choisir, plutôt que l’objectif et la liste de mots clés, d’intégrer en en-tête du CV un mini paragraphe sur les éléments de votre profil que vous souhaitez absolument mettre en avant vis-à-vis d’un employeur potentiel. Concernant la mise en page, choisissez la simplicité (une seule police et taille de caractère, les titres en gras, une seule couleur), veillez à ce que le texte soit aéré et que les informations soient facilement identifiables.

Si votre CV fait 4 pages et que vous ne voyez pas comment le synthétiser, demandez à quelqu’un dans votre entourage de faire les coupes claires que vous ne vous résolvez pas à faire. Vous repartirez d’un squelette plus clair et qui surtout montrera mieux la dynamique de votre parcours. N’hésitez pas ensuite à l’enrichir à nouveau, mais interdisez-vous absolument les copiés-collés.

5ème étape : relire, faire relire.

Votre CV doit absolument ne comporter ni coquille ni faute de grammaire. Relisez-le attentivement et surtout faites le relire, notamment par des personnes anglophones qui pourront valider les termes et la formulation en anglais. N’hésitez pas à échanger avec vos connaissances et à tenir compte de leurs remarques. Enfin tenez-vous prêt à faire évoluer et adapter votre CV en fonction des emplois particuliers auxquels vous pourrez postuler. 

Copyright © Equipaje 2012 - Tous droits réservés | Conditions d'utilisation | Liens | RSS  | Web Design fewStones