Déménagement

Déménagement international: premier contact avec l'expatriation

Le déménagement international est une affaire qu'il vaut mieux confier à des professionnels familiers des longues distances et des démarches douanières. Il est recommandé à ce titre de sélectionner une entreprise affiliée aux grands réseaux internationaux qui saura prendre en charge votre déménagement au départ et piloter efficacement l’ensemble des éléments pratiques à l’arrivée.

Délais

Les déménagements internationaux imposent des délais qui sont parfois très longs. Il faut en tenir compte, ne serait-ce que dans le choix de la garde robe que l’on emmènera en bagages accompagnés.

A l’international, l'avion est utilisé pour les volumes de moins de 5 m3. Dans ce cas, la rapidité est assurée, mais les coûts sont beaucoup plus importants. Au-delà de 5 m3 (on y arrive vite), c'est le bateau qui prend le relais. Et là, les délais s'allongent terriblement : comptez trois ou quatre semaines pour la côte Est des Etats-Unis, six à huit semaines pour le Japon...Mieux vaut donc être prévoyant. 

Devis

Quand le déménagement est pris en charge par la société du salarié expatrié, il est souvent demandé plusieurs devis. Lorsque le représentant de la société se rend à votre domicile pour y évaluer le volume du déménagement et les objets qui nécessiteront une attention particulière, il faut être précis sur la prestation souhaitée (emballage compris ou non...). Si la configuration du nouveau domicile est connue (accès, nombre d'étages...), il est recommandé de le préciser pour éviter l’application, à l’arrivée, de frais supplémentaires, ou l’armoire qui restera dans l’entrée parce que les déménageurs auront considéré qu’ils ne pouvaient pas la monter… 

Déclaration de valeur

Le mobilier doit faire l’objet d’une déclaration de valeur qui servira de référence pour les modalités de l'indemnisation en cas de dommages ou de pertes. Attention sur ce point, c’est la valeur de rachat des biens dans le pays d’accueil qui doit être pris en compte.

Douane 

En quittant la France, vous devrez présenter, en deux exemplaires, l'inventaire de vos biens, ainsi qu'un document certifiant votre changement de résidence (visa permanent, contrat de travail...). Le dédouanement est la règle générale. Seuls les objets d'art et les armes font exception. Si vous emportez des sommes, titres et valeurs dont le montant atteint ou dépasse les …., celles-ci doivent être déclarées. Dans le pays d’accueil les choses peuvent être plus compliquées. Les textes internationaux décrivent les grandes tendances que l'on retrouve presque partout : les biens personnels sont admis sans acquitter de droit de taxe ; les biens usagés sont exonérés lorsqu'ils ont été utilisés en France, ils sont taxés quand ils sont neufs.

 

Copyright © Equipaje 2012 - Tous droits réservés | Conditions d'utilisation | Liens | RSS  | Web Design fewStones