storytelling

Le travailleur, la Rolls et la glace au durian

C’est un Premier Ministre empathique et pédagogue qui s’adressait le 1er Mai aux forces vives de la nation Singapourienne. Si les thèmes abordés - flexibilité, attractivité et compétitivité – ne prétendaient pas surprendre, la forme de l’adresse, simple et illustrée - une marque de fabrique à Singapour – , en disait, elle, beaucoup sur l’histoire racontée aux Singapouriens de la petite red dot immergée dans le bain de la compétition.

S’adressant aux travailleurs et à leurs représentants, il était logique que le Premier Ministre Lee Siehn Loong place au cœur de son discours les acteurs du monde du travail, insistant sur le fait que « tout ce que fait le gouvernement vise à améliorer la vie de la population et singulièrement celle des travailleurs ». Le Premier Ministre a rappelé les travaux d’infrastructure engagés pour réduire les tensions dans le logement et les transports. Il n’a pas manqué non plus d’évoquer les questions touchant à la population, y compris celles touchant à l’immigration et aux travailleurs étrangers. « des questions sensibles et difficiles, mais que le Gouvernement s’oblige à adresser »

Des thèmes  classiques : flexibilité, attractivité et compétitivité.

Flexibilité dans le domaine de l’emploi, au travers d’une politique de soutien à l’emploi et au réemploi des travailleurs seniors. Avec le Retirement & re-employment Act, le gouvernement de Singapour encourage l’emploi des travailleurs de plus de 50 ans et le ré-emploi jusqu’à 65 ans des plus de 62 ans, en prenant en charge une partie du salaire des intéressés. Une approche volontairement pragmatique : on met en place, on regarde comment cela fonctionne et, en fonction des résultats, on se donne les moyens d’aller plus loin. Cela dépend, rappelle le Premier Ministre, de la santé des personnes, des exigences des emplois et des besoins des entreprises. En contrepartie, les travailleurs seniors sont invités à faire preuve eux-mêmes de flexibilité. Comprendre : accepter d’éventuelles baisses de statut et de responsabilité.

Attractivité et compétitivité. Présentées comme les conditions essentielles de la croissance et d’un éventuel partage de ses bénéfices entre les travailleurs (augmentation de salaires) et les autres parties prenantes. Démonstration : les syndicats demandent qu’on augmente les salaires. Mais cela n’est possible que s’il y a croissance. Comment assurer la croissance ? Réponse en 3 points : 1- Attirer des investissements de qualité et créer de meilleurs emplois. 2- augmenter la productivité, restructurer l’économie domestique. 3- Investir dans le futur et les gens.

Un schéma narratif sur le mode de la fable

C’est à ce point du discours que le style change et que le Premier Ministre commence à raconter plusieurs histoires. Un schéma narratif, sur le modèle de la fable, pour renforcer la cohésion et soutenir le changement : quand le travailleur singapourien est invité à s’inspirer de Rolls Royce et de l’artisan local, marchand de glaces au durian, qui automatise ses processus pour répondre avec succès à la demande.

L’entreprise Rolls Royce, raconte ainsi le Premier Ministre, est présente à Singapour depuis plus de 50 ans. Elle a ouvert l’an dernier le Seletar Campus dans le Seletar Aerospace Park où sont produits les dernières versions des pales de réacteur. L’usine de Singapour est le seul site de production desdites pales de en dehors du siège de Rolls Royce à Derby. Le site fabrique les pales de réacteur, assemble et teste les moteurs pour les airbus (dont l’A380). Il emploie des travailleurs très qualifiés : 650 aujourd’hui, avec une prévision de 770 à la fin de l’année, dont 85% de locaux. Ces derniers ont été formés à Singapour dans les Instituts techniques (ITE) les Instituts polytechniques et les Universités. Embauchés par Rolls Royce, ils ont reçu une formation complémentaire et sont allés en stage à Derby. Singapour a co-financé ces formations. Non seulement ils ont ramené à Singapour le savoir faire acquis à Derby, mais ils ont été capables d’apporter des améliorations qui ont elles-mêmes été mises en œuvre à Derby. Ce faisant Singapour non seulement se maintient aux avants postes de la technologie mais démontre sa capacité à aller au delà. La présence de Rolls Royce à Singapour crée par ailleurs de l’emploi pour de multiples PME, sous-traitants et entreprises de logistique. Une histoire qui illustre la nécessité vitale pour Singapour de rester attractive aux investisseurs et de ne pas leur envoyer le mauvais signal. Les investisseurs, poursuit le Premier Ministre, interpellent ouvertement l’EDB (Economic Development Board) « est-ce que le resserrement de l’emploi des étrangers constitue un tournant fondamental ? accueillez vous toujours les investisseurs étrangers ? Etes-vous toujours pro-business ? Voulez-vous toujours que nous venions ? Car si ce n’est pas le cas, ne perdons pas de temps à discuter ».

La seconde histoire est celle de Udders Ice cream, une entreprise locale, fabriquant d’admirables glaces sur un mode artisanal. Un mode artisanal qui précisément limite sa capacité à adapter le volume de sa production à la demande. Grâce au support de Spring Singapore et de l’IRAS (Inland Revenue Authority of Singapore), l’entreprise a pu automatiser sa fabrication. Le personnel a été divisé par 2. L’entreprise a fait des gains d’espace. Les travailleurs ont été associés au partage des gains. Une invite là encore à investir dans le développement de la productivité, par la formation et l’investissement. Les progrès dans le domaine de la productivité, souligne le Premier Ministre restent faibles : « Nous ne sommes qu’à 70% du niveau du Japon, des Etats Unis, de la Suisse ou de la Suède ».

Une histoire de robots pour terminer, celle du million de robots que l’usine Foxconn a l’intention d’introduire dans ses usines, en Chine. Ainsi conclut le Premier Ministre : « nos concurrents, ce ne sont pas les travailleurs chinois, ce sont les robots chinois. Nous devons maîtriser cette technologie et nous investissons dans ce sens ».

Source: Straits Times "keeping Singapore ahead of the competition", 3 Mai 2013

 

Catégorie: 
Subscribe to storytelling

Copyright © Equipaje 2012 - Tous droits réservés | Conditions d'utilisation | Liens | RSS  | Web Design fewStones