Affectif - neutre

Les pôles affectif et neutre renvoient à la manière dont certaines sociétés admettent voire encouragent l'expression des émotions et d'autres, au contraire, les cachent.

  • Dans les cultures de type affectif, il est normal d'exposer ses états d'âme.
  • Les cultures de type neutre considèrent qu'il ne faut pas manifester ses émotions. Exprimer celles-ci est assimilé à un manque de maîtrise et d'objectivité.

A noter que certaines cultures peuvent admettre d'exprimer leurs émotions tout en réservant cette possibilité à certaines sphères ou étapes de la discussion. Les Américains par exemple expriment volontiers leurs émotions, mais s'attachent à prendre leurs décisions sur un mode neutre et objectif.

Situations concrètes

Les silences

Les silences sont souvent ressentis comme des moments de gène ou perçus comme des échecs par les ressortissants d'une culture affective. Dans les cultures de type neutre, par exemple en Asie, le silence est une pause permettant l'assimilation de l'information.

Le ton de la voix

Jouer sur le registre des émotions et donner de la voix, dans une culture de type affectif, concourt à donner de la congruence à son message et est un signe d'implication dans la situation. Dans les cultures de type neutre, il est synonyme de perte de maitrise avec le risque de faire perdre la face à son interlocuteur, et par conséquent la perdre soi-même.

Étiquettes: 

Copyright © Equipaje 2012 - Tous droits réservés | Conditions d'utilisation | Liens | RSS  | Web Design fewStones